mardi 3 avril 2007

L’AFEAS recherche 50 000 signatures d’appui pour les parents et les
aidant-e-s naturels

Le 3 avril 2007 : 7e Journée du travail invisible

Pour les parents et les aidantes/aidants, l’Afeas recherche 50 000 signatures d’appui !

Montréal, le 29 mars 2007 -
Lors de 7e Journée annuelle du travail
invisible, mardi 3 avril 2007, l’Afeas fera appel à la population. Elle souhaite obtenir plus de 50 000 signatures d’appui à ses demandes pour soutenir les mères et les pères de nouveau-nés tout comme les aidantes et les aidants. À cet effet, les 13 000 membres de l’Afeas font signer des cartes d’appui à travers le Québec, depuis septembre 2006. Par ailleurs, une pétition en ligne sur le site Internet de l’Afeas permet à la population de donner son appui. Des groupes québécois, canadiens et internationaux participent à cette mobilisation.

Alors qu’en 2003, la conciliation famille-travail est au coeur des débats électoraux, en 2007, elle en est absente. Les Québécoises et les Québécois ont-ils moins besoin de soutien pour concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles ? Leurs besoins ont-ils trouvé des réponses adéquates ?

POURTANT en 2006, 82 500 mères ont donnée naissance à un nouveau-né, des centaines de milliers d’autres ont pris soin de jeunes enfants, des dizaines de milliers d’aidantes et d’aidants ont aidé des proches dans le besoin. La très grande majorité de ces femmes sont sur le marché du travail en plus de prendre soin de leurs enfants et de leurs proches.

Comment le nouveau gouvernement répondra-t-il aux demandes exprimées par les femmes et leurs familles pour les soutenir dans leur travail, « invisible », au sein de la famille ? L’Afeas remettra les appuis reçus aux nouveaux ministres concernés par ses demandes dans les prochains mois. Elle demandera aussi l’adoption d’une Politique de conciliation famille-travail-études, cohérente et globale, à laquelle devront participer tous les acteurs de la société.

Rappelons que, créée par l’Afeas le premier mardi d’avril 2001, la Journée du travail invisible souligne le travail non rémunéré, dit « invisible », effectué majoritairement par les femmes auprès des membres de la famille.
De plus vous pouvez signer une pétition sur leur site web:
http://www.afeas.qc.ca/

1 commentaire:

Barbara a dit...

Thanks for writing this.